SPORT D'HIVER : COMMENT BIEN SE PREPARER AVANT DE CHAUSSER SES SKIS ?

SPORT D'HIVER : COMMENT BIEN SE PREPARER AVANT DE CHAUSSER SES SKIS ?

Le ski alpin reste l’un des sports favoris des français, et peut-être êtes-vous vous-même en train d’attendre impatiemment votre semaine ou votre week-end de vacances à la neige. Vous avez sûrement tout préparé : la super combinaison, le gros pull polaire, les gants, le bonnet, le cache-oreilles. Peut-être même avez-vous investi dans un équipement au top. Vous vous sentez fin prêt à dévaler les pentes à toute allure et à profiter d’un grand bol d’air pur en pleine nature…Vous avez tout préparé, vous êtes bien sûr ? Même votre condition physique ?

Ne pas se préparer physiquement aux sports d’hiver, c’est courir un risque

Ça n’en a peut-être pas l’air comme ça, surtout lorsqu’on estime être un bon skieur, mais descendre des pistes toute la journée (et même lorsque ces dernières ne sont pas classées comme difficiles) est une activité physique intense. D’autant plus que cette pratique sportive est réservée à quelques jours isolés dans l’année. Chaque saison, les vacances aux sports d’hiver se terminent pour de nombreuses personnes par des blessures, et pour vous donner une idée, en 2018, plus de 150 000 blessés ont dû être pris en charge par les Médecins de Montagne. Et à descendre les pistes enneigées tout schuss, ce n’est pas l’égratignure qui nous guette, mais plutôt des entorses du genou, des ruptures de ligaments croisés, des fractures de la jambe, des lésions de l’épaule ou encore des traumatismes crâniens. Et pourtant, ces accidents loin d’être sans conséquences auraient pu être évités avec une bonne préparation physique en amont.

Comment bien préparer son corps aux sports d’hiver ?

Même si vous êtes un sportif accompli et que vous vous entraînez toute l’année, le ski alpin est une activité bien spécifique qui nécessite de fait une préparation particulière et bien ciblée. Le ski et le snowboard ont cela de particulier qu’ils se pratiquent avec une partie haute du corps fixe, tandis que le bas du corps est mobile. Ça veut dire quoi ? Tout simplement que le point crucial (mais du coup, c’est également le point critique) se situe au niveau des abdominaux et des lombaires. Autrement dit, il est essentiel de travailler et d’entraîner sa force de gainage, de renforcer les articulations de ses chevilles et de ses genoux, ainsi que d’améliorer son équilibre. Et des mouvements simples peuvent vous permettre de travailler tout cela efficacement. Les exercices de planches (face et latérales) sont, par exemple, parfaits pour renforcer son gainage. L’équilibre et la mobilité des appuis seront quant à eux idéalement consolidés par des séries de fentes et des squats, et encore mieux si vous les effectuez sur une plate-forme instable ou une balle de Pilates. Car pour travailler l’équilibre, il n’y a pas de secret, il faut se mettre en déséquilibre. En principe, il conviendrait de s’astreindre à ces exercices de renforcement musculaire 3 fois par semaine et au moins 5 semaines avant la date de votre évasion montagnarde.

Avant de dévaler les pistes, un massage à l’Huile musculaire Bio pour une préparation optimale !

En ayant entraîné spécifiquement votre corps à la pratique des sports de glisse, vous limitez considérablement les risques de blessures. Néanmoins, il est très important de préparer ses muscles, ses tendons et ses ligaments à l’effort chaque jour avant de chausser ses skis ou son snowboard. L’huile musculaire Bio de Formaderm est parfaite pour cela. 100 % naturelle, sa richesse en huiles essentielles et en extraits de plantes fera toute la différence car elle réchauffera et assouplira vos muscles idéalement avant de les mettre à rude épreuve sur les pistes enneigées.

 

Produits liés