CHUTES CHEZ LES SENIORS : CAUSES ET PREVENTION

CHUTES CHEZ LES SENIORS : CAUSES ET PREVENTION

Chaque année en France, la chute représente la première cause de décès accidentel chez les séniors. Pour se rendre compte, cela en entraîne près de 12 000 par an. Et lorsque l’issue n’est pas si dramatique, les conséquences d’une chute chez une personne âgée n’en sont pas moins gravissimes. Traumatisme psychologique, dépendance physique et fractures, dont 50 000 chaque année pour la tristement fameuse fracture du col du fémur.

Pourquoi les personnes âgées chutent-elles ?

À partir de 65 ans, le risque de chute augmente considérablement pour atteindre 55 % dès 90 ans. Loin d’être anodins, ces accidents aboutissent pour près de la moitié des séniors à une hospitalisation ou à une prise en charge totale le temps (relativement long) de la convalescence. Le vieillissement est bien sûr le premier responsable des chutes chez les personnes âgées. Les troubles de la vue et de l’audition, la perte de l’équilibre et les troubles musculosquelettiques provoquent la plupart du temps des chutes dites lourdes. Mais il y a également les problèmes d’hypotension récurrents qui entraînent des chutes dites syncopales, c’est-à-dire consécutives à un malaise voire à une perte de connaissance. En outre, la maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson sont également bien souvent responsables de tels accidents du quotidien d’une personne âgée.

Pourtant, il n’y a pas que les pathologies à mettre sur le banc des accusés. En effet, il n’est pas rare qu’un sénior chute à cause d’un mauvais aménagement et agencement de son intérieur ou parce qu’il n’est pas chaussé de façon adéquate. Enfin, il est fréquent que certains médicaments soient directement à l’origine de la chute, en diminuant la vigilance et donc en empêchant la personne d’évaluer correctement un obstacle.

Mais même si de tels accidents domestiques sont impossibles à éviter totalement, il suffirait d’adopter des mesures de sécurité simples pour en limiter le nombre et les conséquences.

Comment éviter les chutes chez les séniors ?

La première des préventions consiste bien évidemment à revoir l’environnement domestique de la personne âgée afin de lui permettre d’évoluer dans un intérieur sécurisé. Il est primordial d’éradiquer tous les revêtements de sol glissants et autres tapis et d’éviter au maximum les obstacles au sol tels les fils électriques dans lesquels il est tellement facile de se prendre les pieds. Chaque pièce devrait également être équipée d’une chaise facile d’accès, et les passages entre chacune doivent être dégagés. Certains lieux comme la salle de bain et les toilettes doivent être aménagés avec des barres de soutien, et tous les objets du quotidien doivent être à portée de main. L’éclairage doit être également revu afin d’être suffisant, et enfin, le port de pantoufles, bien que très confortables, est clairement à éviter car elles n’offrent aucun maintien à la cheville et sont souvent glissantes.

Enfin, on ne dira jamais assez combien l’hygiène de vie et une bonne alimentation sont indispensables à chacun, mais encore plus dans la prévention des chutes chez les personnes âgées. Beaucoup de séniors ne se nourrissent pas assez et la conséquence directe de cela est une sensation de faiblesse et des vertiges augmentés. L’alcool est, bien sûr, à largement déconseiller quand l’entretien des fonctions motrices est quant à lui à mettre en priorité par une activité physique régulière et adaptée.

Bien réagir face à une chute d’un sénior

L’avis médical s’imposera toujours face à une chute d’une personne âgée, même si cette dernière se sent rapidement mieux et peut reprendre le cours de ses occupations. Mais une fois que le risque de blessure ou de complication plus grave est écarté, il faut néanmoins attacher toute son attention à soulager la contusion due au choc. Idéal à cette fin, le gel Chocaforme des laboratoires Formaderm permettra d’apaiser rapidement la zone sensible grâce à l’extrait d’arnica combiné aux propriétés anesthésiantes et anti-inflammatoires d’huiles essentielles spécifiques. Enfin, le menthol et la sensation immédiate de fraîcheur qu’il apporte limitera efficacement un gonflement éventuel à l’endroit du choc afin de permettre à la personne âgée victime d’une chute sans gravité de reprendre ses activités avec un maximum de confort.  

Produits liés